jeudi 9 mai 2013

V100 : The five Open Savoir-Faire business models


Si l'on définit l'Open Savoir-Faire comme la divulgation d'un savoir-faire sous une forme originale porteuse de droit d'auteur, l'Open Savoir-Faire ouvre, pour sa source, la voie à des opportunités remarquables de co-opétition.

Lorsqu'un concurrent reproduit ou représente l'Open Savoir-Faire, il fait la promotion de la source en la citant. Pour une exploitation qui va au delà de ce qui est permis pas le Code de la propriété intellectuelle (exceptions aux droits d'auteur, L122-5), il sera avisé de le faire sous licence d'autant plus que l'on revendiquera une politique d'entreprise socialement responsable (RSE) et que l'on porte une marque forte.

Mais on peut aller plus loin.
On peut engager la source pour un soutien en "back-office" et transformer celle-ci en sous-traitant.

Et pour une opportunité précise, on peut même inviter la source à réaliser une offre conjointe (soutien "front office").

Néanmoins, il reste toujours la solution d'une stratégie commerciale probablement non durable et certainement irresponsable socialement que sont le plagiat, la concurrence déloyale ou le parasitisme.

Au Commercial Manager/Risk Manager [1] de faire la bonne évaluation opportunité/risque et de porter à la direction générale le bon plan d'affaires.





[1] Commercial Manager/Risk Manager : "directeur d'affaires" ; lors d'une offre stratégique telle qu'un deal d'outsourcing pluri-annuel, un Commercial Manager est souvent dépêché par la direction générale pour accompagner le directeur de compte/directeur commercial dans l'élaboration de l'offre. Le Commercial Manager porte l'analyse des risques financiers (en produisant le compte de cashflows) et l'analyse des risques juridiques (qu'il réalise avec le support de la direction juridique). [cf. "L'externalisation des télécoms d'entreprise", Tru Dô-Khac, Hermes Lavoisier, 2005].


Un modèle de proposition de valeur pour le professionnel utilisateur sur le site "Répertoire du numérique" / une illustration de l'article :  Le copyright en B2B, une innovation numérique ?

Quelques entreprises d'Open Savoir-Faire en gestion de systèmes d'information (cf. le classeur "Intellectual Property and licensing", "copyright and trade mark", "certification",... sur les sites de ces entreprises)


"Grandes entreprises"


"PME"

"Projet"

Sur ce site : le modèle d'affaire "A100 : référentiel SI sous copyright"

Un article sur La Jaune et La Rouge, la revue mensuelle de la communauté polytechnicienne
L'Open Savoir-Faire, une innovation radicale inspirée de l'open source,

Nomination 2014 et Trophée 2015

La pédagogie "Short MOOCs en Réseau" a été retenue par la plateforme d'innovation ouverte de l'association Pacte PME recherchant pour le compte d'une entreprise membre un outil innovant de transformation numérique des ressources humaines.

L'innovation frugale du "Personal MOOC" a été élue Trophée IT Innovation Forum, catégorie Enterprise Mobility / Collaboratif, par les membres du CRIP (une association de responsables d'infrastructure et de production informatique) présents au forum le 27 janvier dernier.

Trophée IT Innovation Forum pour le Personal MOOC